12.6 C
Paris
lundi, 26 septembre 2022
AccueilInformatiqueDropshippingComment choisir son statut juridique de dropshipping ?

Comment choisir son statut juridique de dropshipping ?

L’un des commerces les plus répandus ces derniers temps sur internet est le Dropshipping, il s’agit de faire l’intermédiaire entre le vendeur ou détenteur du produit désiré et de l’acheteur de ce dernier.

Comme tout e-commerce, celui-ci aura besoin d’un statut juridique et c’est là qu’est le problème : est-il le même que pour un e-commerce classique avec des frais de logistique et une gestion de stock ? Quel statut juridique choisir pour du Dropshipping ?

Y a-t-il un statut juridique plus intéressant que l’autre en Dropshipping ?

Lorsque l’on souhaite se lancer dans un e-commerce à type de Dropshipping, on est en mesure de se poser des questions sur son choix de statut juridique vu le mode de commercialisation assez particulier. Le principal critère que l’on doit prendre en considération, surtout lorsque l’on débute sous un titre de micro-entrepreneur est sans doute l’estimation du coût éventuel des charges.

Comment choisir le bon statut juridique en Dropshipping ?

Bien que le coût soit un critère essentiel, il ne sera pas le seul à prendre en considération lors de l’étude des choix de statuts juridiques qui se présentent à un micro-entrepreneur dans ses débuts en Dropshipping comme commerce en ligne.

Avant de se lancer dans l’adoption d’un quelconque statut juridique, il faudra avoir une liste bien précise des critères à étudier, dont les priorités ou non qu’aura le créateur de l’entreprise lors de son lancement dans le domaine. Il peut alors souhaiter, à titre d’exemples :

  • S’associer afin de mener à bien le projet en question ;
  • Jouir d’une liberté totale lors de la gestion de son activité ;
  • Tester l’idée du projet et son marché ;
  • Vouloir le plus de simplicité possible au démarrage ;
  • Dépenser le moins possible en cotisations sociales.

Selon les ambitions de chacun pour son projet de Dropshipping, il y aura des statuts juridiques qui se voudront plus adaptés que d’autres.

Les statuts juridiques en Dropshipping

Maintenant que vous avez une idée sur vos priorités et sur ce que vous souhaitez ou non pour votre société fraichement sur le marché, vous devez savoir que vous aurez accès à certains statuts juridiques et non à d’autres, cela se fera en fonction de deux cas de figure :

  • La gérance du projet seul ;
  • Le recours à des associés.

Vous souhaitez rester seul à la tête entreprise en ligne

Si vous voulez procéder au test pratique de votre idée de Dropshipping en e-commerce, le plus simple sera d’opter pour le statut de micro-entrepreneur, il permettra de limiter le plus possible les soucis de tenue-comptable et de formalités.

Cependant, cela pourrait vous porter préjudice financièrement parlant, surtout si vous y associez des charges réelles élevées. Procéder à l’estimation des coûts de démarrage ne sera pas une mince à faire, il serait donc intéressant de passer par le savoir-faire d’un expert-comptable.

Si vous avez des projets plus ambitieux avec des charges réelles supérieures à 71% de votre volume des ventes, il serait plus judicieux de vous orienter vers le statut d’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) si vous souhaitez afficher le capital social pour rassurer les partenaires, ou alors vous pourrez vous orienter vers une solution plus simple et moins coûteuse qui est le statut d’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL).

Vous souhaitez vous associer pour la gestion de votre projet

Dans cette situation, vous aurez le choix entre deux statuts juridiques : la SARL et la SAS. Là aussi, il vous faudra vous poser des questions sur vos priorités, surtout concernant vos souhaits en termes de protection sociale en tant que chef d’entreprise ou dirigeant.

Parmi les associés, il y aura forcément un qui aura le titre de gérant, s’il privilégie l’aspect financier immédiat en souhaitant payer moins de cotisations sociales, ce sera la SARL qu’il faudra adopter, en effet, dans ce cas, il aura le statut de TNS ou travailleur non salarié, entrainant ainsi des cotisations moins élevées qu’un statut d’assimilé salarié que l’on retrouve en SAS, il faudra toutefois garder en tête, que le gérant devra prendre une assurance prévoyance, retraite et une mutuelle, afin d’être aussi protégé qu’un salarié.

Si vous souhaitez faciliter votre préparation à la retraite en limitant l’effet multi-carrière, ce sera le statut de SAS qui sera le plus adapté à vos attentes en tant que gérant d’e-commerce en Dropshipping, vous devrez ainsi poursuivre les cotisations que vous faisiez lorsque vous étiez salarié, afin de pouvoir garder vos bénéfices.

Le conseil des experts

Même si une personne qui se lance en Dropshipping n’aura pas besoin d’un capital de départ énorme comme un commerçant classique, vu qu’elle n’aura pas à investir dans un stock de départ, elle devra néanmoins prendre ses précautions en termes de capital de départ, les débuts risquant d’être difficiles avant de manier les rudiments de la publicité en ligne et de lancer correctement son commerce même avec le bon statut juridique.

Tout savoir sur le service dropshipping sur Cdiscount

Le dropshipping, qui signifie en français "livraison directe", est un principe de plus en...

Comment créer un site de dropshipping ?

Si vous rêvez d'être un entrepreneur à votre compte et que vous êtes une...

En quoi consiste le WordPress dropshiping ?

Le dropshipping est une technique de vente, qui est très plébiscitée. Afin d’en savoir...

Quel est le salaire lorsqu’on fait du dropshipping ?

Les sites d’e-commerce qui ne possède pas de stocks sont de plus en plus...

Pourquoi faire du dropshipping avec Prestashop ?

C'est un mot qu'on rencontre souvent de nos jours. Le dropshipping est tout simplement...

Pourquoi se lancer dans le dropshipping de CBD ?

De plus en plus de personnes souhaitent se lancer dans l'entrepreneuriat, car elles ne...

Tout savoir sur les produits vendus en dropshipping

Le dropshipping, cette nouvelle méthode de vente en ligne, est apparue pour la première...

Est-ce que le dropshipping est légal en France ?

Vous souhaitez vous lancer dans l'e-commerce ? Vous préféreriez pour cela procéder à l'achat...