3.8 C
Paris
samedi, 3 décembre 2022
AccueilImmoQue vaut une école privée dans l'immobilier ?

Que vaut une école privée dans l’immobilier ?

Beaucoup de bacheliers et de diplômés suivent des études en école privée immobilière. Les études en immobilier sont des branches comme les autres où ils forment des diplômés en licence et en master. Découvrez à travers cet article les formations à suivre et les exigences pour suivre les études en immobilier.

Généralités sur l’école immobilière

Le secteur de l’immobilier est un secteur où les jeunes diplômés motivés seront intégrés dans le domaine de l’emploi. Grâce aux études en immobilier, vous allez pouvoir entrer dans les domaines variés du secteur par exemple : la gestion de l’habitat social, la gestion de patrimoine, la gestion de copropriété, la gestion locative, la promotion immobilière.

Les écoles en immobilier partagent une formation technique comme :

  • La location de biens immobiliers ou vente immobilière ;
  • La gestion locative ;
  • La transaction ;
  • La gestion d’immeubles ;
  • Les techniques de négociation ;
  • La réglementation immobilière ;
  • La sécurité ;
  • La communication ;
  • L’expression ou la culture générale ;
  • La technologie du bâtiment (une des matières parfois rencontrées pendant les cursus) ;
  • En plus, il y a les matières plus transversales comme l’anglais.

La plupart des formations supérieures pourront être spécialisées dans le droit d’opération immobilier, dans le management ou l’évaluation des biens comme exemple.

Les études en immobilier joignent le droit, la gestion et le commerce des immeubles.

École privée en immobilier

Les formations avancées dans les écoles privées en immobilier commencent au degré du BTS professions immobilières, ce qui peut permettre l’accès à des activités de négociation et de gestion. Deux années suffisent dans la pratique pour la création de sa propre agence en obtention de la carte professionnelle (négociateur ou administrateur de biens) nécessaire dans ce cas de figure.

Ces écoles ont aussi leur propre cursus post-bac de trois ans ou deux années dans les généralistes complétées par un an de spécialité dans divers domaines. Les diplômés du cursus tertiaire ou juridique tel que DUT ou L2 Droit et DEUST y sont admissibles. Ce 1er cycle est comblé d’une formation de niveau master. Le BTS professions immobilières, le BTS réalisé en deux ans après être diplômé du bac ou le BUT carrières juridiques de trois ans sont les diplômes pour entrer dans ces métiers.

Le BTS permet également la poursuite des études en licence professionnelle et en master (bac+5) à l’université ou dans une école professionnelle. La plupart des écoles immobilières donnent leur propre titre professionnel à un bachelor (bac+3), un master ou master professionnel (bac+5), ou un MBA (en un an après le bac+3 minimum et des années d’expérience).

Le droit pour une école privée en immobilier

Une école privée en immobilier comporte des frais de scolarité ou écolages comme tous les autres centres d’études. Une petite différence : ce dernier ne se paye pas tous les mois, mais par an.
Suivant le diplôme et l’école privée en immobilier envisagé, les frais sont entre 5000 et 8000 € par année puisque c’est une école privée.
Néanmoins, plusieurs de leurs formations en immobilier pourront se préparer et se faire en alternance, qui permet aux étudiants la diminution des frais de scolarité et d’être rémunérés par leur employeur qui va prendre en charge une partie de la formation.

Les écoles privées en immobilier sont des écoles où les études faites concernent la gestion d’immeuble et son entourage. Certains diplômes sont requis pour entrer dans le monde professionnel comme la licence et le master. Puis comme tout autre école privée, il y a des frais de scolarité.