Windows,Tutoriels, Informatique

Les Infos du Geek - Windows, tutoriels, Informatique

paypal-faire-don

Le GEEK.fr


Kaspersky et les Etats-Unis nouvelle tourmente

Publié le Publié dans Actualité de Windows 10, Articles, Les News

Kaspersky et les Etats-Unis nouvelle affaire

 

KasperskyLab

 

Alors que ces derniers temps le FBI et les autorités américaines ne cessent ces derniers temps de taper sur l’éditeur russe, une nouvelle affaire voit le jour.
Des hackers ont eu accès à des documents de la NSA via l’antivirus Kaspersky et celui-çi n’est peut-être pas directement impliqué dans ce vol.
Kaspersky Lab déclare qu’il n’y a aucune preuve dans l’implication de la société dans l’incident de sécurité rapporté par le Wall Street Journal.

 

Kaspersky-piraté

 

Les pirates russes auraient récupéré les outils de cyberespionnage de la NSA sur l’ordinateur personnel d’un employé imprudent.
Ce sous-traitant de la NSA aurait en 2015 transféré des informations confidentielles sur son ordinateur personnel à son domicile.
Les pirates se sont peut-être contentés d’exploiter les vulnérabilités dans le code de l’Antivirus.
La vulnérabilité mise à jour par Google aura donc peut-être été exploitée dans l’affaire remontée par le WSJ.
Kaspersky subit une nouvelle affaire de la part des Etats-Unis, selon le Wall Street Journal l’antivirus de l’éditeur russe aurait permis à des pirates travaillant pour le gouvernement de Vladimir Poutine de dérober des données stratégiques de la NSA.
Ce piratage qui date de 2015, est le troisième subi par un sous-traitant de la NSA en quatre ans.
Washington interdit désormais aux agences fédérales américaines l’usage des logiciels de la société russe Kaspersky Lab, spécialiste dans la sécurité informatique.
En effet en septembre dernier, la Sécurité intérieure Américaine a donné l’ordre à tous les fonctionnaires fédéraux de désinstaller dans les 90 jours tous les logiciels antivirus de Kaspersky Lab.
Eugene Kaspersky reconnaît qu’aucune solution n’est sûre à 100 % et que des failles exploitables sont régulièrement découvertes.

 

tweet

 

 

USA.kaspersky.com

 

Woburn, MA – October 5, 2017 – “Kaspersky Lab has not been provided any evidence substantiating the company’s involvement in the alleged incident reported by the Wall Street Journal on October 5 2017,
and it is unfortunate that news coverage of unproven claims continue to perpetuate accusations about the company.
“As a private company, Kaspersky Lab does not have inappropriate ties to any government, including Russia,
and the only conclusion seems to be that Kaspersky Lab is caught in the middle of a geopolitical fight.
“We make no apologies for being aggressive in the battle against malware and cybercriminals.
The company actively detects and mitigates malware infections, regardless of the source, and we have been proudly doing so for 20 years,
which has led to continuous top ratings in independent malware detection tests.
It’s also important to note that Kaspersky Lab products adhere to the cybersecurity industry’s strict standards and have similar levels of access and privileges
to the systems they protect as any other popular security vendor in the U.S. and around the world.” – Attributable to Kaspersky Lab

 

 

usa.kaspersky.com >> USA.kaspersky.com

Eugene Kaspersky >> Eugene Kaspersky Blog